Juppe-BHL-libye

Juppé en Calédonie

Ancien repris de justice, maire de Bordeaux, Premier ministre sous la présidence de Jacques Chirac entre 1995 et 1997, plusieurs fois ministre, et candidat déclaré à la primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle de 2017.

Alain Juppé devait arriver à Tontouta au cours de la nuit dernière, pour une visite de trois jours entiers en Nouvelle-Calédonie. Il doit repartir dimanche matin vers la Polynésie, et boucler ainsi sa tournée dans les territoires français du Pacifique.

Alain Juppé a déjà effectué une première visite en Nouvelle-Calédonie, à l’époque où il était secrétaire général du RPR. Il est cette fois accompagné de Dominique Perben qui a été, notamment, ministre de l’Outre-mer, et a effectué à ce titre plusieurs visites sur le Caillou. Le candidat à la candidature est attendu par les responsables des principales sensibilités de droite et du centre. Mais il ira également rendre visite à Paul Néaoutyine.

La journée d’aujourd’hui commence par un petit-déjeuner avec les responsables de son comité de soutien. A 9 h 30, il doit aller se recueillir sur la tombe de Jacques Lafleur. Il est attendu ensuite au haut-commissariat pour un entretien avec Thierry Lataste. Il se rendra ensuite à la mairie de Nouméa, puis à un hommage populaire aux victimes de l’attentat de Nice, place des Cocotiers. L’étape suivante le conduira au foyer wallisien de Païta. Dans l’après-midi, il doit rencontrer Philippe Germain au gouvernement, puis il dînera avec des chefs d’entreprise et des acteurs économiques. Demain, il se rendra dans un premier temps au centre culturel Tjibaou, puis à la SLN à 11 h 30.

Dans l’après-midi, il rencontrera les principaux partis membres de son comité de soutien, et à 18 heures, participera à une réunion publique à l’université à Nouville. Samedi, après un passage au marché de Nouméa, il s’envolera pour Koné et sera accueilli par Paul Néaoutyine, avant de visiter l’usine du Nord, puis une exploitation agricole à Pouembout.

Source modifée : Les nouvelles Calédoniennes

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*