apres-des-annees-de-moderation-les-taux-sont-repartis-a-la_4145072_1000x500

18% en 10 ans.

En Gironde, 18% d’augmentation de la taxe foncière des communes en 10 ans.

Les contribuables ont découvert de nouvelles hausses des impôts locaux en 2016. Les communes de Gironde n’échappent pas à la règle, mais les écarts sont parfois importants selon leur taille. “Sud Ouest” a passé en revue les taxes foncières dans le département

+1% en moyenne cette année : les communes de Gironde n’ont pas eu la main trop lourde à l’heure de réviser la part communale des taxes sur le foncier bâti, et la majorité d’entre elles n’a d’ailleurs pas modifié son niveau de fiscalité. Mais à la part communale s’ajoutent toutefois les parts intercommunales et départementales qui, elles, ont davantage progressé en 2016.

Dans son enquête sur les impôts locaux en 2016, la rédaction de “Sud Ouest” dresse un état des lieux de l’évolution des taxes foncières depuis 10 ans en Gironde. De façon générale, ainsi que le montre notre graphique ci-dessous, la part communale a progressé fortement.

L’étude des communes selon leur population souligne toutefois les fortes disparités entre zones urbaines et rurales. Au sein de ces dernières (communes de moins de 1000 habitants principalement), les taxes foncières restent particulièrement faibles malgré une progression plus importante (+20%) que dans les villes de plus de 10 000 habitants (+6,2%) depuis dix ans.

En navigant sur notre cartographie interactive ci-dessous, vous pourrez obtenir pour chaque commune de Gironde son taux 2016 (part communale des taxes sur le foncier bâti) ainsi que son évolution sur 1 an, 5 ans et 10 ans.

Enfin, comparez en un coup d’oeil les taxes foncières de toutes les communes de Gironde dans notre tableau ci-dessous, de Saint-Seurin-sur-l’Isle (48,91%) à Lapouyade (seulement 3,16%, sans aucune hausse de la part communale depuis 10 ans)!

Source : Sudouest

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*