gillets jaunes

Black blocs et antifas travaillent pour Macron, leur but est de créer une guerre horizontale.

Les Gillets jaunes continues leur stage accéléré, il decouvre le vrai visage des fachistes de l’extrème gauche.

Jérome Rodriguez a été agressé par les fachistes antifas, tandis qu’à Toulouse Vincent Lapierre et son équipe ont été agressés par 10 ou 15 Black blocs.

Notre reporter et son cameraman ont été frappés au visage, frappés au sol, et ont été exfiltrés par des manifestants et les 4 gardes du corps qui les accompagnaient. Transportés aux urgences, ils en sont sortis avec quelques hématomes à la tête. (Média pour tous)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*